Élaborer des manuels scolaires inclusifs pour les élèves au Soudan du Sud

UNESCO - Organisation des Nations Unies pour l'Education la Science et la Culture - 03/08/2017 15:45:00

Un atelier de renforcement des capacités de trois jours sur l'élaboration et l'évaluation des manuels scolaires s'est achevé le 21 juin 2017 à Juba (Soudan du Sud). À l'ouverture de l'événement, le Directeur général des normes et de l'assurance qualité, M. Omot Okony Olok, a remercié l'UNESCO pour le soutien apporté au Ministère de l'enseignement général et de l'instruction (MoGEI) et invité les participants à faire bon usage des contributions faites et des discussions tenues durant la formation.

La formation a mis l'accent sur l'élaboration de manuels scolaires inclusifs en termes de contenus. Dans le monde diversifié d'aujourd'hui, les manuels scolaires et les autres supports d'apprentissage ont un rôle majeur à jouer pour rendre les enfants tolérants et ouverts aux autres. Les différences religieuses, culturelles et fondées sur le sexe peuvent être source de tensions et de violence si elles ne sont pas traitées de manière constructive. Les exercices et les discussions de l'atelier mettent en évidence l'importance des contenus des manuels et la nécessité de les rendre inclusifs.

L'atelier arrive à point nommé alors que le Soudan du Sud, qui a mis au point son tout premier programme scolaire, commence maintenant à produire des manuels à l'appui de ce dernier. Les experts de la Direction des normes et de l'assurance qualité sont censés utiliser les informations et les connaissances acquises durant l'atelier pour améliorer les résultats de l'apprentissage des enfants au Soudan du Sud. « La question de l'inclusion est une question brûlante pour un pays aussi jeune que le Soudan du Sud », a dit M. Odur Nelson, le Directeur général des systèmes d'enseignement alternatifs au Ministère de l'éducation, qui a participé à l'atelier. « L'éducation est un vecteur majeur pour y parvenir ; les manuels scolaires en font partie intégrante ».

L'atelier a été organisé en partenariat avec la Section de l'éducation pour le développement durable et la citoyenneté mondiale au Siège de l'UNESCO, la Direction des normes et de l'assurance qualité au Ministère de l'enseignement général et de l'instruction (République du Soudan du Sud), et le Bureau de l'UNESCO à Juba. Vingt-et-un responsables techniques de haut niveau oeuvrant dans le domaine de l'élaboration des programmes et des manuels scolaires ont participé à l'atelier. Trois des vingt-et-un participants étaient issus du Centre de formation des enseignants de Maridi (ancien État de l'Équatoria-Occidental). « La formation des enseignants doit prendre en compte l'élaboration et l'évaluation des manuels afin de familiariser les enseignants avec leurs contenus », a dit M. Kenyi Jafar, l'un des trois participants du centre de formation. La Section de l'éducation pour le développement durable et la citoyenneté mondiale a fourni un ensemble de supports utiles pour partager des connaissances sur la sélection et la production de manuels avec les participants à la formation.

© World Bank/Dominic Chavez