Corée du Nord : le Conseil de sécurité adopte de nouvelles sanctions

ONU - Organisation des Nations Unies - 12/09/2017 13:40:00

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté lundi à l'unanimité de nouvelles sanctions visant la République populaire démocratique de Corée (RPDC) en réponse à l'essai nucléaire effectué par ce pays le 3 septembre.

La résolution adoptée par les 15 membres du Conseil de sécurité prévoit des sanctions interdisant ses exportations de textile et réduisant son approvisionnement en pétrole et en gaz. Elles viennent s'ajouter à d'autres sanctions prises par le passé, les plus récentes remontant au 5 août.

Au lendemain de l'essai nucléaire du 3 septembre, le Conseil de sécurité s'était réuni en urgence. Au cours de cette réunion, le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, Jeffrey Feltman, avait qualifié de "provocation dangereuse" cet essai nucléaire et fustigé « un acte profondément déstabilisant pour la sécurité régionale et internationale ».

Ce lundi, le Directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, a souligné devant le Conseil des gouverneurs de l'agence onusienne que les récents développements concernant le programme nucléaire de la RPDC étaient une source de sérieuses inquiétudes.

M. Amano a appelé les dirigeants de ce pays à respecter pleinement leurs obligations au titre des résolutions du Conseil de sécurité.

« Nous avons eu des indications suggérant qu'à la centrale nucléaire expérimentale de Yongbyon le réacteur a été utilisé », a-t-il dit lors d'une réunion du Conseil des gouverneurs à Vienne. « La poursuite et le développement du programme nucléaire de la RPDC sont un sujet de grave préoccupation ».

Le chef de l'AIEA a indiqué que son agence continuait de suivre de près l'évolution du programme nucléaire de la Corée du Nord et intensifiait ses efforts en la matière.
11 septembre 2017