Le système d'information sur l'état de conservation du patrimoine mondial : 5 ans de succès!

UNESCO - Organisation des Nations Unies pour l'Education la Science et la Culture - 06/12/2017 11:05:00

Il y a cinq ans, le 5 décembre 2012, le système d'information sur l'état de conservation du patrimoine mondial a été lancé publiquement. Cette base de données offre une mine d'informations fiables sur l'état de conservation des biens naturels et culturels du patrimoine mondial depuis 1979, et sur les menaces auxquelles ils ont été confrontés dans le passé, ou auxquelles ils sont actuellement confrontés.

Le système d'information sur l'état de conservation propose actuellement plus de 3400 rapports sur 547 biens du patrimoine mondial situés dans 143 États parties. Avec près de 1 000 000 de pages vues, il est devenu un outil essentiel pour les parties prenantes du patrimoine mondial et une source majeure d'informations pour toutes celles et ceux intéressés par la conservation du patrimoine.

Conscient que la masse d'informations produites dans le cadre du processus de suivi réactif de la Convention du patrimoine mondial était dispersée et difficile d'accès pour la plupart des parties prenantes, en 2011, le Centre du patrimoine mondial a conçu un ambitieux projet de système d'Information. Avec le soutien du gouvernement flamand et de l'Accord de coopération France-UNESCO, le Centre du patrimoine mondial a développé en deux ans le système d'information sur l'état de conservation et a depuis lors continuellement amélioré, enrichi et actualisé son contenu.

Le système d'information permet aux utilisateurs d'accéder, en un clic, aux nombreux documents relatifs à l'état de conservation de biens spécifiques (rapports officiels sur l'état de conservation examinés par le Comité du patrimoine mondial, rapports préparés par les États parties, rapports de mission, Assistance internationale accordée, etc.). Il dispose également d'une fonction de recherche avancée (par année, par bien, par État partie, par région, par type de menace, par catégorie de patrimoine, etc.) ; ce qui facilite l'extraction des données exactes requises par les utilisateurs et leur permet d'obtenir des statistiques et des graphiques.

Au fil du temps, le système d'information sur l'état de conservation a été enrichi d'explications sur le processus de suivi réactif, de cartes, de nombreux outils et directives (telles que celles sur les études d'impact), de manuels de ressources et de publications sur le patrimoine mondial, de Recommandations, de documents stratégiques et de politique, ainsi que de liens directs vers les partenaires du Centre du patrimoine mondial (Organisations consultatives, autres conventions et accords relatifs à la biodiversité, etc.).

Outre son objectif principal pour le suivi de l'état de conservation des biens, le système d'information contribue également à la mémoire institutionnelle de la Convention du patrimoine mondial et à la transparence du processus de suivi réactif, et constitue un outil fiable et efficace pour une prise de décision mieux informée et plus cohérente.

Îles de Gough et Inaccessible © OUR PLACE The World Heritage Collection / Tui De Roy | Image Source: OUR PLACE