Greffe hépatique dans le Val-de-Marne : un projet régional de santé qui fait fi des discussions en cours

Conseil Départemental du Val-de-Marne - 14/03/2018 19:10:00


Greffe hépatique dans le Val-de-Marne : un projet régional de santé qui fait fi des discussions en cours

Le projet régional de santé 2018-2022 a été publié sur le site de l'Agence régionale de santé d'Ile-de-France.

Quelle ne fut pas ma surprise en constatant que le Val-de-Marne ne comptera plus - selon ce document administratif - qu'un seul service pratiquant la greffe hépatique ! Or, aujourd'hui, il y en a deux : un à l'hôpital Henri Mondor et un à l'hôpital Paul Brousse. Autrement dit, l'ARS acterait la suppression de l'activité de la greffe hépatique, très probablement celle de l'hôpital Mondor.

La Coordination de défense de l'hôpital Mondor avait alerté dès l'automne dernier sur ce risque. Dès lors, les organisation syndicales, élus locaux, agents, usagers, présidents des conseils de surveillance des hôpitaux Henri Mondor et Paul Brousse, communauté médicale, parlementaires du Val-de-Marne se sont mobilisés pour refuser cette suppression.

Des consultations ont eu lieu. Une délégation a été reçue à ma demande par le directeur général de l'ARS qui assurait alors que rien n'était décidé. Les parlementaires et la Coordination ont été reçus par Martin Hirsch, directeur général de l'AP-HP et par le cabinet de la Ministre de la Santé. Celui-ci avait demandé à Monsieur Hirsch de créer un groupe de travail avec les acteurs locaux. Nous attendons toujours ce groupe de travail...

La publication de ce projet régional de santé court-circuite les discussions entre les élus, la Coordination et le Ministère. Cette méthode est inadmissible ! Elle remet en cause le poids de la parole ministérielle et des promesses faites.

Le Conseil départemental n'opposera pas un hôpital à un autre, un service à un autre. Mais comment croire que le service public s'améliorera, que le parcours de soins s'en trouvera mieux organisé avec une réduction des services hospitaliers ?

Le Conseil départemental reste mobilisé pour défendre le service public de santé. J'accueillerai d'ailleurs le 30 mars à 14h30 à l'Hôtel du Département, sur proposition de la Coordination, une table-ronde publique sur le sujet afin de permettre un débat transparent avec les acteurs concernés

Christian Favier
Président du Conseil départemental

CONTACT PRESSE
Patrick Hervy
Tel. :01 43 99 70 23
Patrick.hervy@valdemarne.fr
Hôtel du Département
94054 Créteil cedex


Conseil Départemental du Val-de-Marne



Avenue du Général de Gaulle
94011 CRETEIL Cedex

Patrick Hervy
Attaché de Presse
Patrick.hervy@valdemarne.fr

Séverine Marreau
01 43 99 70 28
Severine.Marreau@valdemarne.fr

SITE INTERNET




Christian FAVIER
Président