MetroRadon : un projet européen de recherche pour améliorer la métrologie du radon

IRSN - Institut de Radioprotection et Sureté Nucléaire - 11/05/2018 10:55:00

Le projet mené par quinze partenaires européens dont l'IRSN s'inscrit dans l'évolution des normes de base en matière de radioprotection, notamment la protection vis-à-vis du risque radon.

Facteur de risque de cancer du poumon, la présence de radon dans les habitations ou autres locaux suscite la vigilance des pouvoirs publics. La gestion du risque lié à ce gaz radioactif d'origine naturel repose notamment sur une mesure précise et standardisée de la concentration en radon dans l'air.

Dans le cadre du Programme européen de métrologie pour l'innovation et la recherche EMPIR, une quinzaine d'acteurs européens dont l'IRSN ont lancé MetroRadon. L'objectif général de ce projet de recherche est d'améliorer la métrologie des basses concentrations en radon dans l'air et d'étudier l'influence du thoron (ou radon 220) sur la mesure du radon ainsi que les moyens d'y remédier.

Deuxième objectif, MetroRadon vise à comparer les méthodes de mesure du radon sur le terrain afin d'engager une réflexion sur la possibilité d'harmoniser les pratiques et d'étudier différentes approches permettant de mieux identifier les zones prioritaires pour la gestion du risque induit par sa présence dans les bâtiments.

MetroRadon s'inscrit en cohérence avec les exigences nouvelles concernant la protection sanitaire contre le risque radon. La directive 2013/59/Euratom du 5 décembre 2013 qui fixe les normes de base en matière de radioprotection, devrait conduire à ajuster le niveau d'action actuel en droit frnçais de 400 Bq/m3 à 300Bq/m3.