G5 SAHEL : L'Union européenne s'engage à reconstruire le Quartier général de la Force conjointe du G5 Sahel à Sévaré, Mali

Commission Européenne - 27/07/2018 18:39:17


'Union européenne s'engage à reconstruire le Quartier général de la Force conjointe du G5 Sahel à Sévaré, Mali
Bruxelles, le 25 juillet 2018

A la suite de l'attaque meurtrière contre le Quartier Général de la Force Conjointe du G5 Sahel à Sévaré au Mali, le 29 juin dernier, l'Union européenne a décidé de financer la totalité de la reconstruction d'un nouveau Quartier Général et de poursuivre son soutien afin d'assurer la continuité de l'action de l'Etat-major de la Force sur place.

Cette décision fait suite à une concertation étroite entre le Commandant de la Force avec la mission militaire européenne "EUTM" au Mali, la coopération de défense française et les forces de l'opération "Barkhane". L'UE poursuivra ce travail de concertation avec le nouveau Commandant de la Force dès qu'il sera en fonction.

La Haute Représentante/Vice-Présidente Federica Mogherini a déclaré: "L'Union européenne est le premier partenaire du G5 Sahel. L'attaque contre le quartier général de la Force conjointe du G5 Sahel au Mali est aussi une attaque contre notre priorité commune de ramener la paix dans la région. Nous avons ainsi décidé de soutenir pleinement la reconstruction du quartier général de Sévaré, au Mali, confirmant notre engagement déterminé aux côtés des pays du G5, pour permettre aux institutions de contrôler pleinement leurs territoires et de lutter contre le terrorisme et les trafics d'êtres humains, d'armes et de drogue. Garantir la sécurité, le développement de la région est également un investissement dans notre propre sécurité."

Ces décisions font suite à la réunion ministérielle UE/G5 Sahel qui s'est tenue à Bruxelles sous la présidence de Federica Mogherini et du Ministre nigérien des Affaires étrangères, Kalla Ankourao le 18 juin dernier, et de la Conférence internationale de haut niveau sur le Sahel de février dernier au cours de laquelle l'Union européenne a porté son soutien à la Force conjointe à hauteur de 100 millions d'euros. La stabilité et le développement des pays de la région, ainsi qu'une meilleure gestion des zones frontalières et la lutte contre les trafics qui y sévissent sont les principaux objectifs partagés par l'Union et le G5 Sahel.

Contexte

En 2014, le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad ont créé le groupe de pays du "G5 Sahel" pour favoriser une coopération plus étroite et relever les défis régionaux majeurs auxquels ils doivent faire face, notamment l'extrême pauvreté, le terrorisme et les trafics d'armes, de drogues et d'êtres humains.

Avec huit milliards d'euros d'aide au développement (2014-2020), l'UE est le principal donateur pour les pays du G5 Sahel.

L'UE utilise tous les instruments à sa disposition pour soutenir les efforts de développement dans la région, notamment à travers le "Fonds fiduciaire d'urgence en faveur de la stabilité et de la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et du phénomène des personnes déplacées en Afrique", pour lequel 843 millions d'euros ont déjà été engagés pour soutenir des projets complémentaires de renforcement de la sécurité, de la gouvernance, de création d'emplois et de résilience des populations affectées dans des zones clés au Mali et dans la région.

L'UE est un acteur crucial dans le secteur de la sécurité au Mali et la région du Sahel à travers la présence de trois missions de la politique de sécurité et de défense commune (PSDC): EUCAP Sahel Niger (formation et conseil aux forces de sécurité du Niger pour lutter contre le terrorisme et crime organisé), EUCAP Sahel Mali (formation et conseil aux forces de sécurité malienne pour garantir l'ordre démocratique) et la mission de formation de l'UE au Mali (EUTM) (appui à la formation et entraînement du personnel de commandement de l'armée malienne).

Pour plus d'informations

Mémo Q&A - Le partenariat de l'Union européenne avec les pays du G5 Sahel
IP/18/4646