La MONUSCO et le Centre Africain de Paix et Gouvernance engagés contre les conflits en milieu universitaire

ONU - Organisation des Nations Unies - 03/08/2018 17:16:35


Bukavu, le 27 juillet 2018 - Du lundi 23 au vendredi 27 juillet 2018, la jeunesse estudiantine de quatre universités et instituts supérieurs de Bukavu a pris part à une série de conférences sur la cohabitation pacifique entre étudiants. Le Centre Africain de Paix et Gouvernance (CAPG) a reçu la main forte de la Section DDRRR de la MONUSCO pour la réalisation de ces activités.

C'est successivement à l'Université Catholique de Bukavu, l'Université Evangélique d'Afrique, l'Institut Supérieur de Développement Rural et l'Institut Supérieur Pédagogique qu'ont eu lieu les échanges sur la prévention des conflits. Au moins 400 étudiants ont participé à ces activités animées par le CAPG et le DDRRR/CVR de la MONUSCO à Bukavu.

Selon les organisateurs, le thème choisi se justifie du fait que les milieux universitaires de Bukavu n'ont pas été épargnés des revers des conflits qui ont frappé l'Est de la République Démocratique du Congo. « Il se vit une cohabitation difficile et une discrimination des fois entre étudiants, liée essentiellement à l'appartenance géographique ou ethnique, politique ou religieuse. »

En cette période pré-électorale, le CAPG, avec le soutien de la Section DDRRR de la MONUSCO, s'inscrit dans les efforts de lutter contre « le risque que des violences se développent davantage dans les milieux universitaires avec les éventuelles manipulations des hommes politiques. »

C'est ainsi que la Section DDRRR de la MONUSCO s'est étalée sur des explications sur ses projets de Réduction de Violence Communautaire (CVR Projects), en plus de l'appui financier pour l'organisation de ces conférences et des matches de la paix organisés entre les équipes de football féminin de ces quatre universités.

Pour sa part, le chercheur Bienvenu Karakhubwa du CAPG s'est penché sur la compréhension de la paix et des conflits ainsi que sur les modes alternatifs de règlement des conflits. Tout cela, a-t-il dit, c'est pour engendrer et entretenir la cohésion sociale, spécialement en milieu universitaire.

Dans ces quatre institutions d'enseignement supérieur, c'est avec grande satisfaction que l'activité a été accueillie, vu qu'elle a traité des questions effectivement vécues ou en cours. Les étudiants, qui avaient une pléthore de questions à ce sujet, ont d'ailleurs sollicité d'étendre ce genre d'échange à d'autres instituts supérieurs et universités de la ville de Bukavu au Sud-Kivu.

Enfin, les étudiantes de l'ISP et celles de l'UEA vont livrer le match de football en finale le samedi 28 juillet 2018 au terrain de football de l'ISDR, qui avait été réhabilité grâce à un projet à impact rapide (QIP) de la MONUSCO en 2015.