Avec la remise en cause d' une liaison du METRO Grand Paris Express en Val de Marne, Vers un gaspillage de 200 000 000 d'euros ?!

Conseil Départemental du Val-de-Marne - 27/09/2018 17:25:00

Sur la base d'un article du Parisien, les élus du Val de Marne expriment leur stupéfaction et leur inquiétude. "Nous avons pris connaissance - déclarent Christian Favier et Christian Fautre *1 - dans Le Parisien daté du 26 septembre 2018 que la Société du Grand Paris s'apprêterait à abandonner l'aiguillage de connexion entre les lignes 15 Sud et Est, dit « interopérabilité », situé à Champigny-sur-Marne.

Depuis les premiers travaux préparatoires en mars 2015, les riverains - rapellent ils - souffrent d'un chantier d'ampleur, en plein coeur d'un quartier résidentiel, sur un axe stratégique pour tout l'Est francilien (la RD 4). Des expropriations de commerces et de riverains ont été réalisées et près de 200 millions d'euros auraient été engagés sur ce chantier déjà largement avancé !

Les 2 élus s'INSURGENT : "Une telle décision, si elle était confirmée, serait purement et simplement inadmissible. Inadmissible pour les élus, inadmissible pour les riverains, inadmissible pour les deniers publics.

De longue date, les concepteurs du Grand Paris Express ont insisté très fortement auprès des acteurs locaux pour les lignes 15 Sud et Est puissent être « interopérables », que l'on puisse aller de l'une à l'autre sans rupture de charge pour les futurs usagers. Ce n'est pas une fois les travaux engagés que cette solution peut être ainsi remise en cause !

Alors que notre vive inquiétude a été exprimée par courrier au Premier Ministre et de vive voix en juin 2018 avec le Président du Directoire de la Société, apprendre par la presse une telle éventualité constituerait une marque de mépris pour les habitants et les élus concernés qui s'étaient pourtant manifestés préalablement devant des rumeurs persistantes.

Alors que les mesures d'économies demandées par le gouvernement à la Société du Grand Paris, dirigée par l'Etat lui-même depuis sa création, restent inconnues des élus, comment justifier une telle méthode ? Alors que le Député CARREZ a remis il y a quelques jours seulement son rapport pour confier à la Société du Grand Paris des financements complémentaires, comment envisager cette solution désastreuse ?

Christian FAVIER, Membre du Conseil de surveillance de la Société du Grand Paris, a demandé ce jour à rencontrer en urgence le Président du Conseil de Surveillance Patrick BRAOUEZEC."

Face à cette situation extrêmement préoccupante, Christian Favier et Christian Fautre appellent à un rassemblement des riverains et des habitants le mardi 2 octobre à 19h00, place Jean-Baptiste CLEMENT à Champigny-sur-Marne.

POUR LE FUTUR METRO


POUR COMPRENDRE VOICI LE SITE DE LA LIGNE 15 EST
POUR COMPRENDRE VOICI LE SITE DE LA LIGNE 15 sud

REGARDEZ MAINTENANT L'ARTICLE "INCROYABLE" DU PARISIEN

voir LA VIDEO DE CAPITAL VAL-DE-MARNE : UN CHANTIER DU GRAND PARIS À 200 MILLIONS D'EUROS ENGAGÉ POUR RIEN

Sur RTL.fr Métro de Paris : un chantier à 200 millions d'euros pour rien à Champigny-sur-Marne ?

*1 Christian FAVIER
Président du Conseil départemental du Val-de-Marne

*1 Christian FAUTRE
Maire de Champigny-sur-Marne

POUR SAVOIR ET COMPRENDRE RAPIDEMENT CE QUE C'EST QUE LE METRO GRAND PARIS EXPRESS


LE CALENDRIER

LE PLAN A HORIZON 2030


Conseil Départemental du Val-de-Marne


Avenue du Général de Gaulle
94011 CRETEIL Cedex

Patrick Hervy
Attaché de Presse
Patrick.hervy@valdemarne.fr
Séverine Marreau
01 43 99 70 28
Severine.Marreau@valdemarne.fr

Shttps://www.valdemarne.fr




Christian FAVIER
Président