L'UE accroît son aide humanitaire en faveur de l'Afghanistan en prévision des pires sécheresses de cette décennie

Commission Européenne - 05/10/2018 18:27:46


L'aide humanitaire de l'UE ira aux communautés touchées par la sécheresse, aux victimes civiles de la guerre et aux populations déplacées.


La Commission européenne a alloué une enveloppe supplémentaire de 20 millions d'euros d'aide d'urgence pour l'Afghanistan, dont la situation humanitaire s'est détériorée depuis le début de 2018, en raison notamment d'une grave sécheresse touchant de vastes étendues du pays. Cela porte à 47 millions d'euros à ce jour l'aide humanitaire de l'UE en faveur de l'Afghanistan pour 2018.

«La situation humanitaire en Afghanistan ne montre guère de signe d'amélioration. Le conflit s'est intensifié depuis le début de l'année et une grave sécheresse s'installe peu à peu. Les communautés les plus vulnérables étant aussi les plus touchées, l'UE accroît son aide en faveur de ceux qui en ont le plus besoin. Notre nouveau programme d'aide a pour ambition d'atteindre 400 000 personnes dans le besoin,» a déclaré Christos Stylianides, le commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises.

L'aide humanitaire de l'UE annoncée ce jour ira aux communautés touchées par la sécheresse, aux victimes civiles de la guerre et aux populations déplacées. Grâce à ce financement, des organisations humanitaires pourvoiront aux besoins les plus pressants sur le terrain, qui vont d'un abri d'urgence à de l'aide alimentaire, en passant par la fourniture d'eau, d'équipements sanitaires, de protection et de soins de santé. Une partie de l'aide transitera par le mécanisme de réaction aux situations d'urgence, financé par l'UE, qui fournit une aide d'urgence aux communautés déplacées vulnérables.

Contexte

L'Afghanistan compte parmi les pays les plus marqués par une crise violente dans le monde. Les communautés les plus touchées sont celles qui ont été déplacées ou qui n'ont plus accès aux services de bases du fait du conflit, qui s'est durci depuis le début de 2018.

Plusieurs années de faibles précipitations, qui plus est, suivies l'hiver dernier de faibles chutes de neige, ont entraîné une sécheresse dans 20 provinces, où près de 15 millions de personnes sont tributaires de l'agriculture. Dans certains des districts les plus touchés de la région occidentale du pays, la production agricole et animale est inférieure de 50 à 60 % à ce qu'elle était en 2017. On estime que deux millions de personnes souffrent de la sécheresse, dont 1,4 million a besoin d'une aide alimentaire immédiate. Un sous-développement chronique et la violence actuelle aggravent les effets d'une sécheresse qui épuise les réserves financières des ménages et accroît sensiblement les mouvements de population à l'intérieur du pays. La Commission européenne finance des opérations humanitaires en Afghanistan depuis 1994, pour un montant supérieur à 794 millions d'euros à ce jour.
IP/18/5963
Personnes de contact pour la presse:
Carlos MARTIN RUIZ DE GORDEJUELA (+32 2 296 53 22)
Daniel PUGLISI (+32 2 296 91 40)