La Directrice générale demande une enquête sur le meurtre du journaliste d'investigation Ahmed Hussein Suale au Ghana

UNESCO - Organisation des Nations Unies pour l'Education la Science et la Culture - 22/01/2019 14:00:00


19 Janvier 2019
La Directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay, a condamné aujourd'hui le meurtre du journaliste d'investigation Ahmed Hussein Suale, dont le travail sur la corruption a ébranlé le football ghanéen l'année dernière.

« Je condamne le meurtre d'Ahmed Hussein Suale », a déclaré la Directrice générale. « Le courage dont il a fait preuve au cours de ses enquêtes alors qu'il faisait face à des menaces de mort est exemplaire. Ahmed Hussein Suale a montré ce qu'une presse libre et critique peut apporter à la lutte contre la corruption et au soutien de l'État de droit. Les responsables de ce crime doivent être traduits en justice pour éviter le règne de la censure par les armes ».

Ahmed Hussein Suale a été abattu à Accra le 16 janvier. Il a été l'un des partenaires d'Anas Aremeyaw Anas, journaliste infiltré de Tiger Eye Private Investigations, qui est intervenu lors des conférences de l'UNESCO sur la Journée mondiale de la liberté de la presse en 2017 et 2018.

L'UNESCO promeut la sécurité des journalistes (link is external) à travers des mesures de sensibilisation mondiale, un renforcement des capacités ainsi que la mise en oeuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité (link is external).