Le secrétaire général de l'OTAN appelle de ses voeux la fin des combats en Libye

OTAN - Organisation du Traité de l'Atlantique Nord - 14/05/2019 12:25:00


Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a rencontré le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour la Libye, Ghassan Salamé, ce lundi (13 mai 2019) au siège de l'OTAN pour évoquer la situation en matière de sécurité en Libye.

Le secrétaire général a fait part de la vive préoccupation de l'Alliance face à la situation en Libye, et il a souligné qu'il continuerait d'appeler instamment toutes les parties à mettre fin aux combats et à réintégrer le processus politique, comme l'ONU l'a demandé. Le secrétaire général a également souligné que le conflit actuel aggravait les souffrances de la population libyenne et menaçait la vie des civils. Il a clairement indiqué qu'il n'y avait pas de solution militaire à la situation en Libye.

L'OTAN soutient pleinement l'action de l'ONU en Libye, et le secrétaire général a remercié le représentant spécial pour les efforts que celui-ci déploie en vue de négocier une trêve et de trouver une solution politique à la crise. L'OTAN continuera d'appeler instamment toutes les parties prenantes en Libye, et tous les membres de la communauté internationale, à soutenir le processus dirigé par l'ONU.

Le secrétaire général a souligné que l'OTAN était disposée à aider la Libye à mettre en place des institutions de sécurité efficaces, notamment un ministère de la Défense moderne et des services de sécurité performants sous contrôle civil. Cette aide serait apportée à la demande du gouvernement libyen et uniquement lorsque les conditions de sécurité le permettraient.

Pendant sa visite au siège de l'OTAN, M. Salamé s'est aussi exprimé devant le Conseil de l'Atlantique Nord. Tous les Alliés ont réaffirmé qu'il n'y avait pas de solution militaire à la crise actuelle en Libye. Ils ont également réaffirmé qu'ils soutenaient pleinement les efforts que l'ONU ne cesse de déployer dans ce pays.