TOKYO 2020 : CHIARA ZENATI ET SWING ROYAL*IFCE POUR CONCLURE

FFE - Fédération Française d'Equitation - 01/09/2021 16:20:00


Les athlètes de para-dressage réalisaient aujourd'hui leurs dernières prestations dans les épreuves équestres des Jeux paralympiques de Tokyo. La Freestyle, autrement appelée reprise libre en musique, réunissait les 8 meilleurs couples de l'épreuve individuelle dans chaque grade. Pour chacun d'entre eux, l'enjeu était de présenter une reprise originale sur une musique de leur choix qui serait jugée techniquement mais aussi artistiquement.

Précédés par les concurrents en grades IV et V, ceux du grade III, parmi lesquels le duo Français Chiara Zenati / Swing Royal*IFCE, ont fait leur entrée en piste à 18h33 (11h33 FRA).

Dès le début de sa reprise, Chiara Zenati fut surprise par un écart inattendu de Swing Royal*IFCE. Une faute qui a coûté cher à la Française. Aux commandes d'un Swing plus tendu que la veille lors l'épreuve par équipes, la cavalière s'est rapidement reconcentrée pour enchainer ses figures. Si elle est parvenue à décrocher des points en artistique, notée 72,040%, la technique jugée à 68,333% a pénalisé sa prestation générale. Affichant une moyenne de 70,187%, Chiara a finalement dû se contenter de la 8e place au classement final.

Ayant creusé l'écart dès son passage en terminant avec une moyenne de 84,347%, le récent médaillé d'or en individuel Tobias Thorning Joergensen (DEN) et Jolene Hill enlèvent une seconde médaille d'or dans cette Freestyle. Natasha Baker (GBR) et Keystone Dawn Chorus (77,614%) prennent ici une seconde médaille d'argent après l'individuel. Ann Cathrin Lübbe (NOR) et La Costa Majlund (76,447%) sont en bronze.

ILS ONT DIT

Chiara Zenati / Swing Royal*IFCE : « Je suis déçue de notre reprise. Nous avons bien sûr perdu des points quand Swing a fait cet écart en tout début d'épreuve, mais je ne pensais pas en perdre autant. Je suis tout de même satisfaite d'avoir réussi à le gérer et à le reconnecter à moi ensuite. Je suis également contente d'avoir réussi à nous remettre en phase avec la musique de notre Freestyle. Ces premiers Jeux paralympiques étaient une bonne expérience, maintenant, on va se concentrer sur les Jeux de Paris 2024 ! »

Serge Lecomte, Président de la FFE : « Je félicite l'équipe de France de para-dressage qui a su se remobiliser après un début de compétition difficile et faire preuve de ténacité comme le font les athlètes des grands rendez-vous mondiaux. Notre projet sportif et l'investissement de la FFE en faveur du haut niveau paralympique montre sa pertinence. Je remercie l'Institut Français du Cheval et de l'Equitation (IFCE) pour son soutien dans la préparation de nos cavaliers et des chevaux mis à leur disposition. Gageons que la récompense de tous nos efforts soit au rendez-vous de Paris 2024. »

Jean-Roch Gaillet, directeur général de l'IFCE : « Ces Jeux paralympiques nous ont permis de vivre une très belle aventure, riche d'échanges entre interlocuteurs privés et institutionnels que nous sommes, la fédération et l'IFCE. Je pense que ces Jeux sont aussi la preuve d'une bonne collaboration entre nous tous. Les résultats de l'équipe de France l'attestent. Nous allons continuer à progresser ensemble dans ce sens pour être prêts pour Paris 2024. »

Sophie Dubourg, directrice technique nationale : « Les résultats en nette progression obtenus par notre équipe de France à Tokyo démontrent que la fédération a mis en place le bon système d'entraînement et de confrontation à l'international en compétitions. Nous sommes désormais à 8 points d'un podium paralympique. Pour y arriver, nous avons besoin de plus de couples et de chevaux d'envergure. Les bons résultats obtenus doivent donner envie aux cavaliers et propriétaires de s'investir aux côtés de la FFE dans l'aventure de l'équipe de France et des Jeux olympiques et paralympiques. »

Fanny Delaval, cadre technique à la FFE et cheffe d'équipe : « Dans la Freestyle aujourd'hui, nous savions que nous pouvions être moins compétitifs que dans les autres épreuves. C'est sûr que nous sommes un peu déçus car si nous étions moins audacieux techniquement, en artistique Chiara et Swing méritait une bonne note. De fait, cette prestation de Chiara nous incite à travailler sur un programme spécifique Freestyle dans nos prochaines master class. Pour nous tous, ces Jeux resteront une belle aventure et nous allons vite nous remettre au travail avec un seul objectif : performer à Paris. »

Carlos Lopes, formateur : « Nous avons vécu une expérience riche en émotions. A court terme, j'attends maintenant que chacun fasse le point sur son expérience à Tokyo et puisse en tirer des enseignements que nous pourrons appliquer dans nos master class dès le mois d'octobre. ».


FFE - Fédération Française d'Equitation

Serge Lecomte
Président



Parc Equestre
41600 LAMOTTE
02.54.94.46.46

Mathias Hebert
Directeur de la Communication
mathias.hebert@ffe.com